engraisser


engraisser

engraisser [ ɑ̃grese ] v. <conjug. : 1>
engraissier fin XIe; lat. pop. °ingrassiare, pour incrassiare, bas lat. incrassare
I V. tr.
1Rendre gras, faire grossir (des animaux). Engraisser des volailles. appâter, gaver, gorger. Engraisser du bétail pour la boucherie.
Pronom. « Ces bestiaux orgueilleux qui s'engraissent dans les longues herbes » (Sand). Fig. Devenir gras et prospère; s'enrichir. « S'engraisser comme un porc du légitime salaire des autres » (Courteline). S'engraisser de la sueur du peuple.
2Enrichir (une terre) au moyen d'engrais. améliorer, amender, fertiliser. Mille autres fleuves « l'engraissent [la Louisiane] de leur limon » (Chateaubriand).
II V. intr. Devenir gras, prendre de l'embonpoint. épaissir, forcir, grossir (cf. Prendre du poids, fam. faire du lard). Volaille qui engraisse. Engraisser en vieillissant. « Elle engraisse tous les jours : elle est devenue une beauté grasse, propre, lustrée et rosée » (Baudelaire). ⊗ CONTR. Amaigrir, maigrir.

engraisser verbe transitif (latin populaire ingrassiare, du bas latin incrassare, engraisser, du latin classique crassus, gras) Fertiliser une terre en y mettant de l'engrais, l'amender. Faire grossir un animal, le rendre plus gras. Familier. Enrichir quelqu'un, le faire prospérer : La spéculation l'a engraissé.engraisser (citations) verbe transitif (latin populaire ingrassiare, du bas latin incrassare, engraisser, du latin classique crassus, gras) Abu Djafar al-Mansur, deuxième calife abbasside ?-775 Affame ton chien, il te suivra ; engraisse-le, il te mangera. Sentence engraisser (synonymes) verbe transitif (latin populaire ingrassiare, du bas latin incrassare, engraisser, du latin classique crassus, gras) Faire grossir un animal, le rendre plus gras.
Synonymes :
engraisser verbe intransitif Prendre de l'embonpoint ; épaissir, grossir : Il engraisse avec l'âge.engraisser (synonymes) verbe intransitif Prendre de l'embonpoint ; épaissir, grossir
Synonymes :
- épaissir
- s'empâter
Contraires :
- fondre (familier)

engraisser
v.
rI./r v. tr.
d1./d Faire devenir gras. Engraisser de la volaille.
|| v. Pron. Devenir gras. Laisser du bétail s'engraisser.
d2./d Améliorer par des engrais. Engraisser les terres.
d3./d Fig., Fam. Rendre riche, florissant. La pénurie engraisse les trafiquants.
|| v. Pron. S'engraisser aux dépens de qqn.
rII./r v. intr. Devenir gras. Elle a engraissé. Syn. grossir, épaissir. Ant. maigrir.

⇒ENGRAISSER, verbe.
A.— Emploi trans.
1. Vx. Enduire ou souiller de graisse. Le vieux jeu de cartes de l'auberge, engraissé par cinq ans de frottement sur les tables mal essuyées (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Boule de suif, 1880, p. 151).
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne un animal destiné à la consommation] Augmenter, par un régime approprié, la quantité et la qualité de la viande. Engraisser des cochons, des oies; engraisser du bétail pour la boucherie. Elle passait son temps à élever des poules dans une petite cour, derrière le cabaret, et elle était renommée pour la façon dont elle savait engraisser les volailles (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Toine, 1885, p. 178).
Proverbe. L'œil du maître engraisse le cheval. ,,Quand on surveille soi-même ses affaires, elles en vont mieux`` (Ac. 1932).
P. anal. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Faire grossir. Mais à présent nous allons vous voir grossir : une vraie fiancée juive de Tunisie, qu'on engraisse comme de la volaille (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p. 1397). La tournure des filles craonnaises, que les potées et le lard froid engraissent trop tôt (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 246).
Au fig. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Rendre prospère, enrichir. Le travail ne peut faire vivre, les misérables et les imbéciles travaillent seuls, pour engraisser les autres (ZOLA, Argent, 1891, p. 46). Je ne vais pas m'esquinter à travailler pour engraisser une bande de députés peut-être (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 88).
3. Engraisser une terre. L'enrichir au moyen d'engrais. Ce sont de pauvres femmes arabes (...) qui ramassent avec leurs mains des crottes de biques pour engraisser leur maigre champ (FLAUB., Corresp., 1850, p. 186). Une moitié du terrain est en fourrage artificiel à enfouir à la seconde coupe pour assouplir et engraisser le fonds (PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p. 138).
P. ext. Trois cent mille hommes étaient partis là-bas. Combien engraissaient à cette heure ces territoires infertiles? (THARAUD, Dingley, 1906, p. 154).
B.— Emploi intrans. et pronom. [Le suj. désigne un animal] Devenir gras. Les animaux carnivores ne s'engraissent jamais (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 220). — Balaye si ça te plaît, dit-il. Moins on nettoie l'auge des cochons, plus ils engraissent (RENARD, Journal, 1893, p. 149).
P. anal. [Le suj. désigne une pers.] Prendre de l'embonpoint. Engraisser à vue d'œil (fam.); il a engraissé; il est engraissé (rare). Adèle était simplement enceinte de neuf mois. Elle-même avait longtemps cru qu'elle engraissait, ce qui l'étonnait pourtant (ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 366). Il a les mains blanches et grasses de ceux à qui on fait manger la soupe en leur laissant seulement la peine d'ouvrir la bouche et qui s'engraissent, sur la chaise, comme des sacs (GIONO, Gd troupeau, 1931, p. 226).
Au fig., fam. [Le suj. désigne une pers.] S'enrichir. S'engraisser dans une affaire, une entreprise. De l'inventeur mourant le parasite engraisse (HUGO, Contempl., t. 2, 1856, p. 127). Ce ne serait pas avec ses mille francs d'appointements qu'il s'engraisserait, s'il ne vendait rien (ZOLA, Bonh. dames, 1883, p. 483).
Loc. S'engraisser de la substance, de la sueur du peuple. Partout l'oisiveté monacale s'engraissa de la substance des peuples (DUPUIS, Orig. cultes, 1796, p. 524).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Engraissage, subst. masc. Action d'engraisser un animal. Les régions où l'on se spécialise dans l'engraissage du bétail (BAUDHUIN, Crédit et banque, 1945, p. 226). b) Engraisseur, subst. masc. Celui dont la tâche est d'engraisser les animaux (cf. BAUDEL, Art romant., 1867, p. 551).
Prononc. et Orth. :[] ou, p. harmonis. vocalique, []; (j')engraisse []. Enq. : // (il) engraisse. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 « rendre plus gras » cors engraisser (Alexis, éd. Ch. Storey, 51d); 2. 1re quart XIIIe s. « fertiliser (la terre) » (RENCLUS DE MOLLIENS, Charité, 189, 12 ds T.-L.); 3. 1668 « s'enrichir » (BOILEAU, Satire, éd. A. Cahen, VIII, 194 : engraisse-toi, mon Fils, du suc des malheureux). Du lat. pop. devenu ingrassiare (v. aussi gras) issu du b. lat. « engraisser » au propre et au fig. (lat. class. crassus « gras »). Fréq. abs. littér. :553. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 666, b) 1 054; XXe s. : a) 1 101, b) 551. Bbg. CHAUTARD (É). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 677. — Sain. Lang. par. 1920, p. 17 (s.v. engraisseur).

engraisser [ɑ̃gʀese; ɑ̃gʀɛse] v.
ÉTYM. Fin XIe, engraissier; du lat. pop. ingrassiare, pour incrassiare, du bas lat. incrassare « engraisser », de in-, et lat. class. crassus. → Gras.
———
I V. tr.
1 Vx. Enduire d'un corps gras; souiller de graisse. Graisser.
2 Mod. Rendre gras; faire grossir (des animaux). || Engraisser des volailles. Appâter, gaver, gorger (→ Brider, cit. 1). || Pâte dont on engraisse les volailles. Pâtée, paton. || Engraisser des animaux avec du grain. Engrener. || Engraisser du bétail pour la boucherie ( Nourrisseur).
1 Il n'y en a que trop de ce caractère dans le siècle où nous sommes qui ne semblent vivre que pour nourrir et engraisser leur corps.
Bourdaloue, 6e dimanche après Pentecôte, les Dominicales, t. III, p. 11.
2 — L'ennui me tue.
— Je le crois; il n'engraisse que les sots.
Beaumarchais, le Barbier de Séville, II, 2.
Prov. (vx). L'œil du maître engraisse le cheval.
(1669). Fig. Rendre (qqn) prospère, florissant; l'enrichir. || Ils en ont assez d'engraisser les bourgeois, les riches.
3 (XIIIe). Enrichir (une terre) au moyen d'engrais. Améliorer, amender, fertiliser, fumer. || Engraisser des terres, des pâturages.Par ext. || Paysan qui engraisse un champ de son travail, de sa sueur.
3 Mille autres fleuves, tributaires du Meschacebé, le Missouri, l'Illinois, l'Akansa, l'Ohio, le Wabache, le Tenase, l'engraissent (la Louisiane) de leur limon et la fertilisent de leurs eaux.
Chateaubriand, Atala, Prologue.
4 Techn. Élargir, épaissir. || Engraisser l'arête d'une pièce de bois.
———
II V. intr. (V. 1360). Devenir gras, prendre de l'embonpoint. Épaissir, forcir, grossir; lard (faire du lard). → Bouffissure, cit. 1. — Il a engraissé, il est engraissé (suivant qu'on veut marquer l'évolution ou l'état).
4 Quant à elle, elle engraisse tous les jours; elle est devenue une beauté grasse, propre, lustrée et rosée, une espèce de lorette ministérielle.
Baudelaire, la Fanfarlo.
——————
s'engraisser v. pron.
1 Devenir gras. || Bétail qui s'engraisse dans le haut pâturage (→ Coûter, cit. 4).
5 Ces richesses qui couvrent le sol, ces moissons, ces fruits, ces bestiaux orgueilleux qui s'engraissent dans les longues herbes sont la propriété de quelques-uns et les instruments de la fatigue et de l'esclavage du plus grand nombre.
G. Sand, la Mare au diable, II, p. 15.
Sujet n. de personne (→ II.). Arrondir (s'), empâter (s'), grossir.
6 Ses chanoines, vermeils et brillants de santé,
S'engraissaient d'une longue et sainte oisiveté (…)
Boileau, le Lutrin, I.
2 Fig. S'enrichir, devenir gras et prospère. || S'engraisser de la sueur du peuple (→ 2. Champagne, cit. 1).
7 Les derniers changements politiques m'ont séparé du reste de mes amis : ceux-ci sont allés à la fortune et passent tout engraissés de leur déshonneur auprès de ma pauvreté (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 36.
8 (…) c'étaient les bourgeois qui s'engraissaient depuis 89, si goulument, qu'ils ne lui laissaient même pas (à l'ouvrier) le fond des plats à torcher.
Zola, Germinal, t. I, p. 159.
9 L'homme qui, sciemment, froidement, accepte la rétribution de fonctions qu'il n'a pas remplies, est un mendiant de la plus basse espèce, un mendiant qui devient un voleur — je ne sais si je me fais bien comprendre, — le jour où il pousse l'infamie jusqu'à s'engraisser comme un porc du légitime salaire des autres !
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 4e tableau, I.
CONTR. Dégraisser. — Amaigrir, maigrir.
DÉR. Engraissement, engraisseur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • engraisser — Engraisser. v. act. Faire devenir gras. Engraisser des boeufs. engraisser des moutons, des pourceaux. des chapons, des oisons, &c. il faut engraisser ce cheval & le vendre. On dit prov. & fig. que L oeil du maistre engraisse le cheval, pour dire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • engraisser — ENGRAISSER. v. a. Faire devenir gras. Engraisser des boeufs, des moutons, des cochons, des chapons, des oisons, etc. f♛/b] On dit proverbialement et figurém. que L oeil du maître engraisse le cheval, pour dire, que Quand on prend soin de ses… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • engraisser — Engraisser, Farcire, Huberare, Obesare, Opimare, Pinguefacere. Engraisser une beste, Saginare. Engraisser des souliers, Adipe suillo vel oleo linire, Pingui vngere. La terre s engraisse, Gliscit terra. La vesse et les febves engraissent un champ …   Thresor de la langue françoyse

  • engraisser — (en grè sé) v. a. 1°   Faire devenir gras. Engraisser des poulets, des cochons, des bestiaux. •   Il n y en a que trop de ce caractère dans le siècle où nous sommes qui ne semblent vivre que pour nourrir et engraisser leur corps, BOURD. 6e dim.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENGRAISSER — v. a. Faire devenir gras. Engraisser des boeufs, des moutons, des cochons, de la volaille, etc. Prov., L oeil du maître engraisse le cheval, Quand le maître va voir souvent ses chevaux, les valets en prennent plus de soin. Cela signifie aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENGRAISSER — v. tr. Faire devenir gras. Engraisser des boeufs, des moutons, des cochons, de la volaille. Prov., L’oeil du maître engraisse le cheval, Quand le maître va voir souvent ses chevaux, les valets en prennent plus de soin. Cela signifie aussi,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • engraisser — vt. faire grossir (un animal). vi. , grossir, prendre de l embonpoint (ep. des personnes) : angraché (St Nicolas Cha.) / î (Cordon.083b), angréchî (083a), an (Morzine, Saxel.002) / êgréssî (Albanais.001, Bellecombe Bauges), i ngrachê (Peisey),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • engraisser — v.t. Donner régulièrement de l argent à quelqu un …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • s'engraisser — ● s engraisser verbe pronominal Familier. S engraisser de quelque chose, sur le dos de quelqu un, s enrichir grâce à eux : S engraisser du travail d autrui. ● s engraisser (expressions) verbe pronominal Familier. S engraisser de quelque chose,… …   Encyclopédie Universelle

  • S'engraisser de quelque chose, sur le dos de quelqu'un — ● S engraisser de quelque chose, sur le dos de quelqu un s enrichir grâce à eux : S engraisser du travail d autrui …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.